Le mal de mère.

Comment réduire la nausée et les vomissements du premier trimestre ? Découvrez les conseils diététiques pour bien vivre votre grossesse.

Hélas, la nausée est un trouble très fréquent lors des premiers mois de grossesse. Elle toucherait en effet 50 à 80% des femmes lors de leur gestation. Il existe cependant de nombreuses astuces et remèdes naturels pour limiter l’apparition des nausées, ou pour  réduire les effets du « mal de mère ». Abordons dans un premier temps les enjeux diététiques.

L’hypoglycémie et les nausées matinales

Saviez-vous que les nausées sont particulièrement importantes le matin en raison de votre faible glycémie ? Et oui, suite à une longue nuit de sommeil (réparatrice je l’espère !), vous voilà « à jeûn ». Votre glycémie, sauf diabète, se situe en dessous de 0,92 g/L.
 
De plus, lors du premier trimestre bébé demande un apport constant en glucose, son organisme est encore trop immature pour se réguler. Il puise donc constamment dans votre propre réserve de « carburant » et facilite l’état d’hypoglycémie. Ainsi, les nausées sont particulièrement fréquentes le matin mais elles peuvent tout aussi bien intervenir en journée entre deux prises alimentaires, si celles-ci sont trop espacées ou peu équilibrées.
 
Pour limiter la nausée il est donc impératif de prévenir l’hypoglycémie. Mais comment faire ?
 

Petit-déjeuner au lit pour maman !

Et oui, pour se lever du bon pied quand on est enceinte, voici le premier conseil d’hygiène de vie à vous transmettre : mangez avant de vous lever.
Consommez un aliment frais, naturellement sucré vous permet de rétablir une glycémie adéquate avant de commencer votre journée. Vous limiterez ainsi les réveils houleux et les sprint aux petit coin… !
 
La compote est généralement très bien tolérées, elle est facile à consommer au lit, en position semi-allongée ou redressée. Retour en enfance : à vous les  pom-pote (en bio c’est mieux !). Pour celles qui ont de très fortes nausées, je vous conseille de la conserver au frais, pour atténuer le goût. Les aliments acidulés sont appréciés, attention toutefois si vous avez tendance à vomir : ils sont relativement désagréables dans le sens inverse (celles qui ont fait l’expérience avec des kiwis savent de quoi je parle …).
 
D’autres préfèreront les petits gâteaux : attention toutefois à leur qualité. Les aliments transformés ont généralement une teneur en sucre importante et un indice glycémique haut. Ils risquent de faire grimper votre glycémie pour ensuite redescendre de plus belle et alors là bonjour le yoyo… rebelotte l’hypoglycémie à 10h du matin en milieu de réunion : pas des plus glamour.
 

Fractionner ses repas

On entend beaucoup parler des nausées matinales, tellement que l’on vient presque à imaginer qu’à 9h tapante les nausées plient gentiment bagages pour laisser les femmes enceintes profiter du reste de leur journée… que nenni ! Bien des femmes subissent les nausées et vomissements tout au long de la journée. Rassurez-vous il a plusieurs remèdes naturels et astuces diététiques pour remédier et réduire les nausées du premier trimestre.
 
La première et plus importante concerne l’hygiène alimentaire. Afin de réduire l’hypoglycémie il est vivement conseillé de fractionner ses repas. Exit les 3 repas copieux, welcome les petites collations régulières. Préférez donc 5 à 6 collations équilibrées,  riches en fruits et légumes biologiques de saison. Vous répondrez ainsi aux besoins de votre bébé tout en allégeant votre digestion.
 
Évitez également les aliments qui encrassent votre organisme et celui de votre bébé tels que les fritures, confiseries et tutti quanti. Ils n’ont aucun intérêt énergétique et sollicitent davantage votre foie, ce qui augmente d’autant plus les nausées.
 
Besoin d’idée et de conseil pour une alimentation équilibrée pendant la grossesse ?
 

Bienveillance et douceur

 
Enfin, autorisez vous des moments de détente, un rythme apaisée, plus adapté à votre état actuel et au bon développement de votre petit locataire. Rassurez-vous : si vous peinez à manger autre chose que des haricots verts et du pamplemousse pendant quelques jours, votre bébé saura trouver le reste de ses nutriments dans votre corps.  Le tout est de surveiller que vous ne perdez pas trop de poids : votre bébé sait que vous faites de votre mieux.
 
Si vos vomissements devenaient trop importants et/ou votre perte de poids, consultez votre praticien de santé.

Le cerveau de bébé.

Le developpement cérébral de bébé. De la génétique mais pas que… Les 5 premières années … du restant de sa vie. Vous vous en doutez

Read More »

La cure d’eau de mer.

La reminéralisation par le plasma marin, ou sérum de Quinton. Réputée depuis Hippocrate, l’eau de mer est une source incroyable de minéraux et oligo-éléments assimilables

Read More »

Le yoga prénatal.

Le yoga prénatal : bien-être physique et mental de la femme enceinte. Etre enceinte et en pleine forme, physique et mentale, grâce aux pratiques respiratoires.

Read More »

Bienvenue sur Ma santé au naturel

Inscrivez vous à la newsletter pour recevoir toute l’actualité. Recevez en cadeau : un extrait de mon « Guide des hydrolats pour les tous petits ».